Un groupe de recherche publie un inquiétant rapport sur le Burundi

28.01.2020 ( Modifié le : 30.01.2020 )

L’Initiative pour les droits humains au Burundi (IDHB) publie un rapport intitulé « Une paix de façade, la peur au quotidien », révélant les causes des violations des droits humains dans le pays.

Des personnes inconnues ont détruit la permanence du CNL, parti d’opposition, dans la province de Muyinga, le 5 novembre 2019. ©Privé

Ce projet indépendant, porté par deux chercheurs reconnus et experts de la région des Grands Lacs, vise à documenter l’évolution de la situation des droits humains au Burundi, avec un accent particulier sur les événements liés aux élections de 2020.

L’IDHB cherche à révéler les causes des violations des droits humains, en vue d’établir une base de données précises et fiables qui aidera à rendre justice aux Burundais. Carina Tertsakian, co-auteur du rapport, explique sa démarche : « La documentation des crimes est le premier pas nécessaire vers la justice. Elle permet aussi de maintenir l’attention des acteurs internationaux sur le Burundi, et de ne pas participer à la loi du silence imposée par le gouvernement actuel ». Les rapports de l’IDHB sont issus d’une collaboration avec un large éventail de personnes, à l’intérieur et à l’extérieur du Burundi.

Lire le rapport complet de l’IDHB

©2020 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW